Un beau succès pour les Assises du climat

Mis à jour le
30/1/23

Comment s’attaquer ensemble aux défis du futur? Voici la réponse à laquelle les citoyens et citoyennes d’Échandens devaient trouver des réponses collectives à l’occasion des premières Assises pour le climat, organisées le 22 novembre dernier.

C’est une belle assemblée qui a répondu présent à l’invitation lancée par la Municipalité. L’enjeu est important et urgent: le dérèglement climatique n’est plus une éventualité et Échandens veut prendre des mesures pour préserver le futur. Les Assises étaient l’occasion pour les habitants d’exprimer leurs doutes, leurs espoirs, leurs mécontentements, mais aussi de construire ensemble, en intelligence collective, des solutions pour résoudre les problèmes liés à l’énergie, aux déchets, à la biodiversité et la mobilité.

Répartis en petits groupes, ils ont eu pour mission d’identifier les obstacles qui empêchaient d’adopter des comportements en faveur de l’environnement et d’imaginer des solutions qui pourraient être adoptées par un grand nombre pour atteindre les objectifs climatiques de la commune, au nombre de 13.

De son côté, la Municipalité a également présenté son ambitieux plan d’action sur les mêmes objectifs. Le but est d’avancer tous ensemble, chacun faisant une part du chemin.

Un des obstacles les plus souvent identifiés par les groupes était le changement d’habitudes. Le changement nécessite une nouvelle manière de faire, des exemples à reproduire et des informations pour prendre des décisions favorables par exemple dans les domaines de l’énergie, des transports publics ou la biodiversité. C’est justement pour accompagner des changements d’habitudes, illustrer l’exemplarité et offrir des informations propres au contexte échandelier que répond le projet Horizon 2026. La plateforme, qui sera mise en ligne début 2023, regroupera un grand nombre d’informations sur toutes ces thématiques et tiendra au courant des avancées dans les différents objectifs. Dans un deuxième temps elle permettra également d’illustrer ce que notre communauté réalise comme actions au quotidien.

Environnement

  • Organiser des permanences de conseil, notamment pour l’économie de l’eau, mais plus généralement tous les sujets des objectifs du projet Horizon 2026. L’accompagnement à la récupération d’eau de pluie semble être une piste prometteuse.
  • La question de l’arrosage: suivre la météo et choisir des plantes et plantons qui ne consomment pas trop d’eau et récupérer l’eau de pluie.

Énergie

  • La mise en place de piste pour des méthodes de financement alternatif paraît être la meilleure voie à suivre. Les locataires ont un grand rôle à jouer dans le dialogue avec les propriétaires, notamment pour trouver des manières saines d’optimiser les financements par de meilleures informations.
  • Les questions financières sont limitantes. Il faudrait donc créer un fonds d’investissement avec une gouvernance citoyenne et municipale pour encourager les rénovations.

Mobilité

  • Apprendre à réinvestir l’espace collectif par exemple en créant une plateforme de covoiturage communal et en organisant des événements de socialisation pour apprendre à se rendre des services au niveau de la collectivité.
  • Trouver une solution citoyenne en organisant un dimanche en vélo pour montrer l’exemple ou un slow up.
  • Il faudrait aussi supprimer les places de parc devant les écoles et offrir des solutions de parcage sécurisé pour les vélos.

Déchets

  • Changer les habitudes de consommation en achetant la quantité juste, c’est-à-dire en limitant les achats compulsifs et superflus. Ce concept inclut également de ne pas acheter les produits suremballés, mais de favoriser plutôt les achats locaux et en vrac.
  • Réduire les emballages qui sont beaucoup trop nombreux à l’achat. Il faut notamment acheter moins et plus local ou éviter d’acheter neuf et privilégier l’échange ?

Et la suite? Les Assises ne constituaient que la première étape. Les citoyennes et citoyens présents ont manifesté leur intérêt à suivre la suite des idées apportées à l’occasion de la soirée. Le rendez-vous est pris pour bientôt.

Et les enfants?

Pendant que les adultes identifiaient les problèmes et proposaient des solutions collectives, les enfants n’étaient pas en reste. Les six activistes en herbe, âgés de 9 à 13 ans, ont réalisé une fresque du climat, qui consistait à mettre en lien différents événements climatiques. Une activité qui a amené des discussions passionnantes et des questions sensées du genre «Qu’est-ce que c’est une canicule?» ou «Est ce que ce sont les canicules qui génèrent les effets de serre?» Les enfants ont ainsi réalisé que c’est la fonte des glaciers qui sont responsables de la montée des océans «Comme quand les glaçons fondent dans mon verre de coca.». Au final, ils devaient présenter devant les adultes des solutions auxquelles ils avaient réfléchi ensemble. Rose a pris la parole pour faire ce retour. Les enfants préconisaient ainsi de manger moins de viande, de n’acheter quelque chose que quand il le faut vraiment, de prendre un éventail pour ne pas allumer la climatisation et de voyager moins souvent en avion et en voiture. Des pistes qui ont été accueillies avec des applaudissements.

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez toute l'actualité du projet Horizon 2026 directement par mail.

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialité
Merci pour votre inscription
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

D'autres actualités

Pailler au jardin : une pratique avantageuse pour les cultures

Le paillage est une technique ancestrale qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux. Cette pratique est aujourd’hui largement utilisée dans les jardins, en raison de ses nombreux avantages pour les cultures.

Mobilité douce, échanges et biodiversité: des projets citoyens sur les rails

A la suite des Assises du Climat organisées en novembre 2022, de nombreuses personnes avaient exprimé leur volonté de mettre concrètement sur pied certains projets. C’est pourquoi une nouvelle réunion a été organisée fin avril 2023 au Château.

Les dessous du recyclage en Suisse

Actuellement, 53% des déchets urbains produits en Suisse sont recyclés, ce qui en fait l’un des pays les plus performants en la matière. Mais comment ça fonctionne vraiment?