Mis à jour le
13/4/24

Démangeaisons, bourdonnements: les moustiques peuvent être particulièrement déplaisants. Avec les hivers doux de ces dernières années, les moustiques n’hibernent pas forcément et continuent à se multiplier – et donc nous piquer- tout au long de l’année. 

Les recherches ont permis de démontrer que les moustiques sont attirés par les couleurs sombres, c’est pourquoi il est conseillé de porter des vêtements clairs. De même, certaines populations sont plus à risque des piqûres de moustiques. Les experts évoquent des «affinités» avec les personnes du groupe sanguin O+ ainsi que les personnes au métabolisme élevé (comme les femmes enceintes). Les personnes âgées ou les enfants sont aussi plus propices à subir de nombreuses piqûres: moins réactives, ils chassent moins les indésirables volants, qui pourront finir tranquillement de s’alimenter du sang de leur victime. 

Un des meilleurs moyens d’éviter la prolifération des moustiques est d’interrompre leur cycle de reproduction et de supprimer leur lieu de ponte de prédilection. Il faut savoir que quelques centimètres d’eau stagnante permettent l’éclosion d’une nouvelle génération de moustiques en 5 à 7 jours. Quelques mesures simples sont très efficaces. 

  1. Retourner ou entreposer à l’intérieur les contenants non utilisés (vases, seaux, pneus, etc.).
  2. Fermer les poubelles hermétiquement. 
  3. Eviter d’utiliser des soucoupes sous les plantes en pot. 
  4. Si les soucoupes sont indispensables, combler les espaces avec du sable. 
  5. Ne pas utiliser de pesticides, ils détruisent les prédateurs des moustiques.
  6. Vider au moins une fois par semaine les récipients contenant de l’eau, comme ou les bassins pour enfants inutilisés. 
  7. Couvrir les récipients non vidables, avec un couvercle, un bouchon ou une toile au maillage serré. 

Le moustique tigre est installé dans le canton
En Suisse, il existe trois espèces de moustiques exotiques invasifs: le moustique tigre, le moustique japonais et Aedes Koreicus A la fin de la saison 2022, les mesures de surveillance ont permis de confirmer que le moustique tigre s’est installé dans certaines communes du canton. Afin de freiner l’expansion de l’insecte, le canton poursuit ses campagnes de monitorage et de prévention. Le public est invité à participer à ces actions en supprimant les lieux de ponte et en signalant sa présence
Comment le reconnaître: c’est un très petit moustique à rayures blanches et noires sur les pattes, son vol est lent et silencieux, il est très agressif et pique de jour. 

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez toute l'actualité du projet Horizon 2026 directement par mail.

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialité
Merci pour votre inscription
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

D'autres actualités

Les meilleurs ambassadeurs des panneaux solaires, ce sont nos voisins!

Selon une étude de l’EPFL, l’influence des proches et des voisins est très importante dans le choix du photovoltaïque

Les classes d’Echandens à la chasse aux déchets

Une nouvelle benne pour le recyclage du Sagex à Echandens

Depuis février 2024, une nouvelles filière de recyclage est disponible au Centre de tri.