Échandens a renoncé aux pesticides chimiques. Et tout va bien!

Mis à jour le
30/1/23

En ce qui concerne la lutte contre les nuisibles, Échandens est exemplaire. En effet, la commune a renoncer aux produits phytosanitaires chimiques pour lutter contre les maladies des plantes et fleurs sur le territoire.

A la place, les employées de la Voirie n'utilisent plus que des préparations naturelles.

Pour les massifs de fleurs, c'est principalement le purin d'orties qui est employé pour stimuler les défenses naturelles de la plante. Pour les rosiers, plus sensibles aux attaques de champignons, le purin de prêle, riche en calcium, créée un environnement basique qui ne permet pas le développement des indésirables. Ces traitements naturels sont aussi bien utilisés de manière préventive que pour soigner les maladies quand elles commencent à s'installer.

Le personnel est complètement convaincu par ces solutions: depuis des années, aucune maladie majeure n'a été observée sur les plantes ainsi soignées.

Des massifs de plantes vivaces ont également été mis en place sur les plate-bandes et à leur pied, un paillage de chanvre ou de brf (bois raméal fragmenté, un mélange non composté de résidus de broyage de rameaux de bois) enrichi en purin d'ortie permet de diminuer l'arrosage, encourage la vie microbienne du sol et limite l'arrachage des adventices, effectué entièrement à la main. De plus, en se décomposant, cette matière agit comme engrais et enrichit le sol.

Qu'est-ce qu'un produit phytosanitaire?

Le terme de «produit phytosanitaire» désigne tous les produits utilisés pour protéger les cultures contre des organismes nuisibles à la santé des végétaux. Selon le type d’utilisation prévu, on établit une distinction principalement entre les herbicides (lutte contre la concurrence des adventices), les insecticides (lutte contre les organismes nuisibles) et les fongicides (lutte contre les maladies). Les produits phytosanitaires peuvent être des substances actives naturelles ou synthétiques, mais aussi des organismes, tels que des insectes prédateurs ou des champignons antagonistes.

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez toute l'actualité du projet Horizon 2026 directement par mail.

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialité
Merci pour votre inscription
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

D'autres actualités

Pailler au jardin : une pratique avantageuse pour les cultures

Le paillage est une technique ancestrale qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux. Cette pratique est aujourd’hui largement utilisée dans les jardins, en raison de ses nombreux avantages pour les cultures.

Mobilité douce, échanges et biodiversité: des projets citoyens sur les rails

A la suite des Assises du Climat organisées en novembre 2022, de nombreuses personnes avaient exprimé leur volonté de mettre concrètement sur pied certains projets. C’est pourquoi une nouvelle réunion a été organisée fin avril 2023 au Château.

Les dessous du recyclage en Suisse

Actuellement, 53% des déchets urbains produits en Suisse sont recyclés, ce qui en fait l’un des pays les plus performants en la matière. Mais comment ça fonctionne vraiment?