Patrouilleurs scolaires et chemin pour aller à pied à l'école

Mis à jour le
25/10/23

Depuis fin août 2023, quatre personnes se relaient pour permettre aux enfants d’Echandens de traverser la route en toute sécurité sur la route de la Gare au niveau du Café du Léman.

 

Reconnaissable à leur gilet fluo et leur palette, les patrouilleurs scolaires sont présents le matin, durant la pause de midi et après la dernière sonnerie de l’après-midi, et restent en place jusqu’à ce que la majorité des élèves ait traversé la route.

Une façon d’améliorer la sécurité et d’encourager les enfants à se rendre à pied à l’école.

 

Manuela fait partie de cette nouvelle aventure. «Quand j’ai vu l’annonce pour le poste de patrouilleur scolaire, j’ai su que c’était parfait pour moi, explique l’Italienne. J’aime le contact, même si c’est juste pour dire bonjour. Et avec le temps, on apprend à connaître les parents et les enfants qui traversent.»

 

La patrouilleuse scolaire explique que c’est le matin qu’elle est le plus occupée, tandis qu’à midi, certains écoliers restent manger à la cantine ou l’UAPE. «L’après-midi, ils courent un peu plus, on voit qu’ils ont envie de jouer», sourit-elle. Mais pas question de négliger la sécurité pour autant: cette mère de trois enfants a dû parfois faire des remontrances à certains enfants étourdis ou trop pressés.

 

Les parents lui disent régulièrement qu’ils sont contents qu’elle soit là, pour sécuriser le chemin de l’école. Les plus petits, quant à eux, sont impressionnés par sa palette et les gestes que la patrouilleuse scolaire effectue pour signaler aux véhicules de s’arrêter. Si la formation qu’elle a dû suivre avec un gendarme lui a appris la base de sa mission, Manuela dit très volontiers que c’est avec la population d’Echandens qu’elle apprend le plus au quotidien.

Un nouveau chemin aménagé permet de séparer les flux des piétons et des voitures à l'Administration.

Autre mesure prise par la Municipalité: la séparation des flux piétonniers et véhicules à l’administration. En effet, la cohabitation, qui pouvait s’avérer délicate à certains moments clés de la journée dans le parking de l’administration, a poussé la Municipalité à séparer les deux flux. Pour cela, des tranchées végétales ont été créées afin de séparer les piétons des véhicules circulant dans le périmètre de l’administration. La continuité piétonne permettant de se rendre à l’ancien collège et une autre, de se rendre à l’école, via le terrain rouge, sans transiter entre des véhicules en circulation, fait désormais partie du paysage.

Autant de pas de plus pour encourager les enfants à se rendre à pied à l’école ou à la surface de jeu.

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez toute l'actualité du projet Horizon 2026 directement par mail.

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialité
Merci pour votre inscription
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

D'autres actualités

Pailler au jardin : une pratique avantageuse pour les cultures

Le paillage est une technique ancestrale qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux. Cette pratique est aujourd’hui largement utilisée dans les jardins, en raison de ses nombreux avantages pour les cultures.

Mobilité douce, échanges et biodiversité: des projets citoyens sur les rails

A la suite des Assises du Climat organisées en novembre 2022, de nombreuses personnes avaient exprimé leur volonté de mettre concrètement sur pied certains projets. C’est pourquoi une nouvelle réunion a été organisée fin avril 2023 au Château.

Les dessous du recyclage en Suisse

Actuellement, 53% des déchets urbains produits en Suisse sont recyclés, ce qui en fait l’un des pays les plus performants en la matière. Mais comment ça fonctionne vraiment?