No items found.

Gare à la chenille processionnaire

Mis à jour le

Les redoutables chenilles processionnaires se rappellent à notre bon souvenir en hiver. Depuis une quarantaine d’années, l’espèce redouble d’activité au Tessin, en Valais et sur l’arc lémanique. La chenille processionnaire du pin est la larve d’un papillon de nuit, le Thaumetopeapityocampa. Ce dernier éclot durant l’été. Il pond ses œufs par groupes de 150 à 220 sur les aiguilles de pins, mais parfois aussi d’autres espèces, comme le sapin ou le cèdre. Appréciées pour leur végétation pérenne et leur valeur décorative, ces espèces sont bien présentes dans le patrimoine arboré d’Echandens.

Après l’éclosion, les larves muent à plusieurs reprises mais c’est dans leurs nids d’hiver, tissés de manière denses, qu’on peut remarquer leur présence, à l’arrivée des premiers frimas. Les nids d’hivers sont spécialement conçus pour résister aux froids. Ils se situent dans les endroits bien exposés des arbres, comme à la cime ou à l’extrémité des branches. On les reconnaît à leur aspect blanchâtre et à leur taille, environ 15 centimètres de diamètre.

Les poils urticants de ces chenilles, qui quittent les nids vers les mois de mars et avril, constituent un danger pour les humains et les animaux domestiques. Au contact de la peau, ils peuvent provoquer des démangeaisons, des réactions allergiques et avoir des conséquences graves, notamment pour les enfants et les animaux de compagnie. Pour ces derniers, il faut absolument éviter de toucher aux poils urticants qui pourraient se casser et libérer davantage de toxines et consulter au plus vite un vétérinaire.

Lorsqu'elles quittent leur nid, les chenilles se déplacent les unes derrière les autres, d'où leur nom.

Lors de la présence d’un nid, chaque propriétaire d’arbres est tenu de procéder, à sa charge, à l'enlèvement et à la destruction des nids ou de mettre en place des mesures visant à éviter la propagation de ces insectes, dès leur apparition.

La Commune d’Echandens intervient sur les parcelles dont elle a la charge. Le Service des espaces verts de la Commune d’Echandens met en place sur ses parcelles différentes mesures pour contrôler ces populations de chenilles et minimiser leur capacité de nuisance. Le Service des espaces verts ainsi que notre agent de sécurité publique, mènent un contrôle régulier des arbres sur le territoire communal et privé. Toutefois, si vous remarquez sur une parcelle du domaine public la présence d’un nid en hiver, c’est-à-dire avant la sortie des chenilles, n’hésitez pas à le signaler à la Commune, qui fera procéder à son enlèvement.

Afin de limiter les risques et maîtriser la population de ces nuisibles, il faut éviter la plantation de pins à proximité des pataugeoires, des jeux d’enfants ou des préaux d’écoles et des zones fortement fréquentées. La Municipalité insiste également sur une diversification des espèces plantées.

 

Lutter contre les chenilles processionnaires 

Afin de maîtriser les chenilles processionnaires, les moyens de lutte suivants sont à disposition:

·        élimination mécanique

·        installation de pièges à phéromones pour les adultes

·        installation de pièges mécaniques pour les chenilles

·        traitements occasionnels au moyen de produits biologiques

·        pose de nichoirs afin d’attirer les oiseaux prédateurs

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez toute l'actualité du projet Horizon 2026 directement par mail.

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialité
Merci pour votre inscription
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

D'autres actualités

Pailler au jardin : une pratique avantageuse pour les cultures

Le paillage est une technique ancestrale qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux. Cette pratique est aujourd’hui largement utilisée dans les jardins, en raison de ses nombreux avantages pour les cultures.

Mobilité douce, échanges et biodiversité: des projets citoyens sur les rails

A la suite des Assises du Climat organisées en novembre 2022, de nombreuses personnes avaient exprimé leur volonté de mettre concrètement sur pied certains projets. C’est pourquoi une nouvelle réunion a été organisée fin avril 2023 au Château.

Les dessous du recyclage en Suisse

Actuellement, 53% des déchets urbains produits en Suisse sont recyclés, ce qui en fait l’un des pays les plus performants en la matière. Mais comment ça fonctionne vraiment?